L’ADN, nos ancêtres et nous


durée : 53 min

La science a prouvé que deux individus pris au hasard sur la planète présentent un matériel génétique identique à 99,9 %. Grâce à la génétique, les chercheurs ont pu remonter le fil de l’histoire de l’humanité jusqu’à son origine…

 

Réalisation : Franck Guérin et Emmanuel Leconte

 

Production : Doc en Stock, Arte France 2011

 

L’aventure antibiotique


Un fabuleux documentaire que je viens de regarder sur France 5, et heureusement il y a un internaute qui l’a mis en ligne.

Hyper intéressant et puis comme d’habitude, même si cela n’est pas tout à fait le sujet de ce documentaire, je me  mets à délirer sur le fait que tout le vivant n’est en fait qu’un gigantesque système à enregistrer et retransmettre de l’information, tout comme nous, la gigantesque bactérie que nous sommes.

Et alors pourquoi pour qui ? Ca  madame c’est une autre paire de manches !

…Que voulez-vous… on ne se refait pas…

Les extrêmophiles inspirent la traque de la vie extraterrestre


Ou comment petit à petit nous prenons conscience que la vie peut-être présente là où ne nous l’attendions pas.

Investigations UFO et Science

Sulfolobus acidocaldarius (acidophile ET hyperthermophile)

Source image:http://undeadgeekies.users-board.com/t103-les-extremophiles

Note  de sylv1 , adm:

Je vous propose un article paru sur le site de Futura-sciences , le: Le 11 août 2010 à 15h36 qui concerne l’ apparition et l’adaptation de la vie dans des milieux extrêmement   hostiles.

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences 

Pendant deux semaines, deux chercheurs britanniques, installés au Spitzberg, sont partis à la recherche des organismes dits extrêmophiles, capables de prospérer dans des conditions difficiles. L’idée de ce projet Amase est de mettre au point des techniques de recherche de la vie utilisables par la Nasa et l’Esa dans le Système solaire, sur Mars ou ailleurs.

Pour comprendre comment la vie pourrait exister sur d’autres planètes et satellites du Système solaire, deux chercheurs britanniques, Liane Benning, de l’Université de Leeds et Dominique Tobler, de l’Université de Glasgow, se sont rendus sur l’archipel

View original post 589 mots de plus

Physiologie : Le Neurone


Pour faire plus ample connaissance, je vous présente ici : Mon neurone.

Je rappelle que le mien n’étant connecté à rien, cela explique beaucoup de choses ….

Plus sérieusement, nous bénéficions ici du cours d’un professeur de la faculté de médecine de Fès, avec des animations 3D, une mine de connaissances.

Et un petit rappel général sur le cerveau :